Gérer son compte bancaire à l’étranger

Que vous partiez en voyage, pour étudier, ou pour faire un stage à l’étranger, vous vous poserez tous la question de la gestion de vos finances. Mais pour que tout se passe pour le mieux, c’est à dire de la manière la plus pratique, efficace, et la moins chère, il est nécessaire de préparer son départ. Voici donc quelques astuces et conseils pour gérer son budget à l’étranger :

Compte bancaire français ou étranger : Ai-je le choix ?

Hé oui cette question se pose, notamment pour ceux d’entre vous qui partent faire un job ou un stage à l’étranger. Selon le pays, vous allez en effet avoir ou non l’obligation de créer un compte bancaire dans le pays concerné afin tout simplement de pouvoir recevoir votre salaire par virement ou même de pouvoir déposer un chèque en devises si l’entreprise vous paye de cette manière. Pour les autres, vous avez à priori le choix, à vous de faire le pour et le contre selon ce que vous allez lire dans la suite de l’article.

Le choix de votre banque

Banque en France ?

S’il y a quelques années les banques françaises n’offraient rien de bien attrayant pour les voyageurs, aujourd’hui la plupart d’entre elles ont pris des mesures et proposent des offres intéressantes pour partir quelques temps à l’étranger. Renseignez-vous dans un premier temps sur les services offerts par votre banque actuelle. En effet, rien ne sert d’en changer si ses services et tarifs vous conviennent. Si vous avez des doutes, tournez vous alors vers les banques les plus « internationales » comme HSBC, BNP Paribas, Société Générale ou le Crédit Agricole. Ne négligez pas non plus les banques en lignes (elles appartiennent souvent aux grandes banques traditionnelles) qui peuvent vous proposer des services très intéressants. C’est par exemple le cas d’Hello Bank qui propose la gratuité des retraits dans le réseau global alliance et BNP Paribas Network d’une cinquantaine de pays. A propos de ces fameux réseau, pensez à bien regarder si les banques partenaires ont des distributeurs en nombre suffisant pour ne pas avoir à faire des kilomètres à chaque retrait !

Banque à l’étranger ?

Parfois par obligation, parfois par choix pratique voire économique, vous aurez peut être l’idée d’ouvrir un compte à l’étranger. Vu le nombre de pays et de banques, vous comprendrez qu’il nous est impossible de vous conseiller l’une ou l’autre. Cependant, n’oubliez pas de bien vous informer de tous les coûts éventuels liés à ce compte et des modalités de clôture pour faire le nécessaire le moment venu. N’oubliez pas de clôturer votre compte pour éviter les mauvaises surprises plusieurs mois/années après car certains frais imprévus peuvent s’accumuler et vous mettre sérieusement dans le rouge. Pour ceux en échange universitaire type erasmus à l’étranger, demandez à votre université d’accueil si elle dispose de partenariats avec les banques locales car cela peut vous permettre d’obtenir des réductions ou des avantages.

Carte classique ou carte gold ?

Les cartes Mastercard Gold ou Visa Premier peuvent vous apparaître comme étant un surcoût inutile (quoique certaines banques en ligne l’offrent maintenant) et pourtant ! Ces cartes, en plus d’offrir des seuils de paiements et retraits à l’étranger plus élevés, comportent des assurances qui peuvent vous être bien utiles si vous êtes habitué à voyager. On peut par exemple parler de l’assurance annulation ou retard de vols ou de bagages, l’assurance pour les véhicules de location, une assurance médicale (attention à lire les conditions générales pour plus de détails) ou encore, et c’est un peu hors sujet, une assurance neige si vous allez au ski.

Sécurité : comment limiter les risques ?

Préférez une banque disposant d’un grand réseau de distributeurs. Je m’explique : l’argent que vous pouvez éventuellement économiser et le temps gagné en faisant de gros retraits peuvent vous amener à prendre des risques. En effet, en vous baladant avec de grosses sommes d’argent vous vous exposez plus facilement aux voleurs, raquetteurs et autres pique pockets. Vous pouvez aussi tout simplement perdre ou oublier votre portefeuille quelque part et vous mordre les doigts  d’avoir retiré autant de liquide. Privilégiez donc des retraits plus cohérents avec vos dépenses quotidiennes faits de manière plus fréquente, d’où l’importance du nombre et de la proximité des distributeurs.

Dans certains pays, les habitants ont coutume de toujours de se balader avec deux portefeuilles, l’un réel où vous mettez ce qui est important pour vous, l’autre factice. En cas de racket, vous donnez ainsi le portefeuille factice et ne perdez pas le plus important. Dans ce second portefeuille mettez quelques billets et pièces de monnaie, des cartes de fidélité, bref tout ce qui peut faire penser qu’il s’agît effectivement du vôtre sans que ce soient des choses réellement importantes.

Pour le reste cela va de soit mais il n’est jamais inutile de rappeler de ne pas se montrer trop exubérant à tout niveau ou encore de sortir accompagné ou en groupe pour limiter les risques.

Le suivi de mes dépenses

Enfin, n’oubliez pas de partir avec vos identifiants bancaires pour vous connecter et suivre vos dépenses à distance. Si besoin, notez régulièrement vos différents retraits et paiements CB dans un carnet ou sur votre smartphone. Car si vous faites vos retraits et dépenses dans une autre monnaie, la conversion en euro sur votre relevé de banque embrouille très facilement et on ne sait plus au final ce qui a été débité ou pas.

Sur ce, bon voyage !

Publié par Alexandre

Cet article est tiré du site : http://www.jeunes-a-l-etranger.com/gerer-finances-etranger/

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire