RESTAURANTS OÙ MANGER NIÇOIS : NOS BONNES ADRESSES À NICE !

RESTAURANT CHEZ DAVIA – NICE

Un chef qui a préféré au monde des étoiles, une aventure familiale…

Pierre Altobelli a dirigé les fourneaux étoilés des plus grands cuisiniers français avant d’obtenir, à Osaka, son macaron au fameux guide rouge. L’amour de ses racines niçoises prend le dessus quand sa mère, en charge du restaurant créé par sa grand-mère Davia, décide d’arrêter. Pas question pour lui de laisser disparaître cette histoire familiale ! Retour aux sources pour ce fils prodige qui nous délivre, avec talent et simplicité, une carte exquise aux accents liguro-niçois : anchois marinés, ratatouille et son œuf parfait, stockfish, farcis niçois (à l’épaule d’agneau et ris de veau, s’il vous plaît !), barbajuans… Tout est parfaitement maîtrisé dans ce restaurant nicois ! Et que dire des desserts, comme la tarte au citron de Menton ou la tourte de blette !

CHEZ DAVIA

11, bis rue Grimaldi

Tél. 04 93 87 91 39


RESTAURANT LOU PISTOU – NICE

Encore mieux qu’une cuisine de saison, ici l’ardoise se crée à la semaine voire au jour même !

Le chef Dominique Dumas est d’abord passé par les cuisines de l’auberge familiale en Provence avant de connaître diverses expériences, notamment dans des brigades étoilées. Grâce à la proximité du marché du Cours Saleya, il peut, chaque matin, remplir son panier avec les ingrédients du jour, chinés auprès des producteurs locaux, bio de préférence. La proposition est faite de plats traditionnels provençaux et niçois, cuisinés avec élégance : ratatouille, pissaladière, beignets de fleurs de courgettes, artichauts à la barigoule, truccia, filets de rougets à la niçoise, pâtes au pistou, etc. Et les desserts : juste sublimes ! Une bonne adresse à découvrir !

Lou Pistou

4, rue Raoul Bosio

Tél. 04 93 62 21 82


RESTAURANT LA MERENDA – NICE

Un ancien étoilé au service de la cuisine niçoise…

Dominique Lestanc, chef deux étoiles du Negresco, venait s’attabler à ce restaurant d’une charmante simplicité avant de… le racheter ! Une décision de quitter le monde des étoiles, il y a 22 ans, qui étonne toute une profession. Depuis, c’est toujours avec bonheur qu’il sillonne les allées du Cours Saleya pour y dénicher les bons produits du terroir. C’est cette relation étroite qu’il entretient avec ces matières premières, qui le motive à s’affairer aux fourneaux afin de réaliser, en prenant le temps et avec amour, une « cuisine de femme » comme il la définit : pâte au pistou, stockfish, sardines farcies, daube ou tripes à la niçoise, tarte de menton (pissaladière sans anchois), tourte de blettes…

La Merenda

4, rue Raoul Bosio


LA CAVE DE LA TOUR – NICE

Un lieu emblématique du Vieux-Nice où subsiste encore l’esprit « nissart »…

Jean-Philippe Gazan a repris la cave créée par son grand-père en 1947. Une des dernières adresses où l’on encore peut faire « la Merenda », le casse-croute local matinal. Un lieu rempli de charme, avec son vieux comptoir et ses cuves en inox, où les habitués s’apostrophent dans les règles de la taquinerie à la niçoise… Côté cuisine, du bio de préférence et des produits locaux pour sûr ! On y déguste le stockfish, les tripes à la niçoise, la pissaladière et les vrais petits farcis niçois… Sans oublier le trulle (boudin niçois) ou encore la truccia (omelette à la blette). Et cave oblige, vous y trouverez la plus grande offre de vins locaux de Nice. Une bonne adresse 100% nissart !

La Cave de la Tour

3, rue de la Tour


RESTAURANT A BUTHEGINN’A – NICE

Le temple de la cuisine niçoise « des familles »…

« Chez les filles », comme beaucoup appellent ce petit restaurant, on mange sincère. Sophie, la cheffe, a été initiée à la cuisine niçoise par sa maman, une vraie puriste ! Ici, la saisonnalité est une religion. Tous les matins, c’est sur le Cours Saleya, chez les producteurs locaux, que « les filles » dénichent les ingrédients qui élaborent une carte authentique : soupe de pois chiches, couaieta (fines tranches de bœuf farcies à la blette), Capouns (choux farcis), petits farcis, barbajuan, truccia, trulle, tourte de blettes salée ou sucrée. Tout l’arsenal de la cuisine nissarde y est représenté dans ce restaurant !

A Butheginn’a

11, rue du Marché


RESTAURANT LA SOCCA D’OR – NICE

Une socca dans la pure tradition niçoise : moelleuse, croustillante et bien dorée !

C’est elle la reine des lieux ! Fréderic Parola réalise, ici, surement la meilleure socca de la Côte d’Azur. Goutez aussi à l’original « Croqu’socc », son croque-monsieur revisité… Et ne vous arrêtez pas là car la Socca d’Or, c’est un restaurant de quartier devenu, au fil des années, une adresse incontournable du bien manger niçois : soupe au pistou, poivrons à l’huile, pissaladière, pan bagnat (avec pain maison), etc. Et chez cet ancien pâtissier, le repas ne se conçoit pas sans « finir en douceur » avec des desserts bien gourmands dont une tourte de blette parmi les meilleures de Nice.

La Socca d’Or

45, rue Bonaparte



issu de l’article : https://cotedazurfrance.fr/decouvrir/les-villes-de-la-cote-dazur/nice/nos-bonnes-adresses-pour-manger-nicois/

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire