Transports en commun : les pires lignes du métro parisien

La ligne du collé-serré : la 4

La ligne reliant la Porte de Clignancourt à la Mairie de Montrouge est non seulement la deuxième ligne la plus fréquentée du réseau, mais c’est également celle qui dessert quatre des plus grosses stations de la capitale : Châtelet-Les Halles (en version dédoublée, ouf !), la Gare du Nord, Montparnasse et la Gare de l’Est. Tout ça sans clim’ et sur la ligne la plus lente et la plus souvent perturbée de tout le réseau. Donc, à moins que vous soyez adepte du collé-serré et des odeurs de transpiration dès 8h du matin, cette ligne vous donnera des sueurs froides.

La ligne de l’enfer : la 13

Quiconque a déjà emprunté cette ligne reliant Asnières à Châtillon-Montrouge sait que les portes de l’Enfer ne se trouvent pas loin. La ligne 13 n’est pas la plus fréquentée, et pourtant : aux heures de pointe, les trains connaissent un taux de remplissage de 116 %. Ajoutons à cela les très nombreuses perturbations qui ont lieu de façon quasi-quotidienne sur cette ligne et la vieillesse de ses trains, et nous voilà sur la pire ligne du métro (à égalité avec la ligne 4, selon nous).

La ligne de l’ennui : la 8

Dans l’absolu, on l’aime bien la ligne 8. Elle nous balade dans tout Paris, elle n’est pas trop trop fréquentée, elle ne transporte pas trop de valises de touristes… Bref, c’est une ligne à la cool. Sauf qu’elle est quand même sacrément loooooongue. Si vous montez à La Motte-Piquet-Grenelle et descendez à Reuilly-Diderot par exemple, vous pouvez être certains de lever les yeux une bonne demi-douzaine de fois en croyant être arrivé à destination avant de descendre pour de vrai. Et vous n’aurez même pas fait la moitié de cette ligne qui compte 38 stations.

La ligne en carton : la 1

Pourquoi mettre la ligne 1 dans ce classement alors qu’elle est ponctuelle, propose des trains propres et récents et dessert pas mal d’endroits sympas ? Parce que la ligne 1, c’est la première à tomber dès qu’il se passe quelque chose à Paris. Une manif ? Stations fermées. Des inondations ? Stations fermées. Un événement sportif ? Stations fermées. Une commémoration ? Stations fermées. En fait la ligne 1, c’est la bonne copine qui a tout pour nous aider, mais qui répond jamais quand on a besoin d’elle.

La ligne sauna : la 6

La ligne 6, c’est la ligne balade par excellence : située en grande partie en extérieur, elle nous offre de jolies vues sur Paris et dessert une bonne partie des lieux touristiques de la rive gauche. Sauf qu’en été, ces caractéristiques fort sympathiques en font un sauna en puissance : pas climatisée, elle est en plein soleil sur une grosse partie de son trajet et subit donc de plein fouet le cagnard. Les Parisiens qui travaillent dans l’Ouest parisien et les milliers de touristes qui l’empruntent pour se rendre à la tour Eiffel ou au Trocadéro achèvent de réchauffer cette atmosphère déjà très chaleureuse.

Pour quand même finir sur une touche optimiste, la meilleure ligne : la 14

À la fraîche, rapide, dotée de quais larges, quasiment jamais perturbée, la ligne 14, la plus récente du réseau, nous redonne foi en la RATP. Ligne 14, on t’aime.

C.R

Issu de l’article : https://vivreparis.fr/transports-les-pires-lignes-du-metro-parisien/

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire