WEEK-END À AMSTERDAM : QUE FAIRE ?

Que faire durant un week-end à Amsterdam ?

Pour commencer, un grand merci à la communauté Instagram pour nous avoir donné l’envie de visiter la jolie capitale hollandaise située non loin de Lille ou de Paris.  Nous décidons très rapidement et un peu à la dernière minute de découvrir Amsterdam le temps d’un week-end prolongé, celui du 14 juillet. Pour découvrir la ville, je vous conseille d’y rester 4 nuits, durée de notre séjour qui nous a paru parfaite même si une journée de plus n’aurait pas été de refus…

Après réflexion suite à de nombreux avis, nous avons pris le Thalys au départ de Paris Nord qui a l’avantage de vous mener dans le centre de la capitale, à la Gare Centrale d’Amsterdam, comptez environ 3h30 et 120 euros pour A/R. Etant parti à trois (avec le meilleur ami de Benoît), nous avons opté pour un logement via Airbnb dans le quartier Jordaan à 15 minutes de la Gare pour environ 150 euros la nuit. Autant dire que la destination n’est pas forcément bon marché… Notre appartement était agréable mais nous ne le recommandons pas plus qu’un autre.

La carte I amsterdam city card :

Si vous prévoyez de visiter les nombreux musées d’Amsterdam, de faire une croisière sur les canaux, de visiter les moulins à vents, on vous conseille la carte de vous procurer la carte « I amsterdam city card ».

La carte est valable durant 24h, 48h, 72h ou 96h et elle comprend :

  • l’entrée gratuite à plus de 60 musées et attractions tels que : le musée Van Gogh, le Rijksmuseum, le musée de Rembrandt, les moulins de Zaanse Schans,…
  • un accès illimité aux transports en commun,
  • une croisière d’1h sur les canaux de la ville,
  • des réductions sur d’autres musées, sur la location de vélo, sur la restauration,…

1. A la découverte des canaux du quartier Jordan ponctuée de quelques étapes des plus gourmandes

Nous sommes arrivés en fin de matinée et ne voulant pas trainer une seule minute, nous avons rapidement déposé nos bagages à l’appartement pour profiter d’une belle après-midi ensoleillée, idéale pour visiter le quartier Jordan réputés pour ses canaux, ses jolies façades et son ambiance détendue. Nous vous conseillons vivement d’héberger dans ce quartier tranquille et à la fois riche en restaurants et en commerces en tout genre.Retrouvez sur ce site les meilleures offres d’hébergements à Amsterdam.

On vous conseille également d’emprunter des bateaux pour découvrir les canaux de la ville. 1h30 de balade avec audio-guide avec des arrêts aux principales attractions.

Pour la pause déjeuner, nous avons fait au plus pratique, nous avons donc choisi un restaurant à tapas et tortillas: « La Oliva », non loin de notre hébergement. Certes, pas très local, mais l’adresse est agréable et la cuisine plutôt bonne mais je vous invite à y aller le soir où l’ambiance est plus chaleureuse autour d’un verre de vin et de quelques tapas ou tortillas. Vous allez nous dire que mangez basque ou espagnol alors que nous sommes à Amsterdam est un peu dommage… mais sachez que la ville offre quantité de restaurants italiens, argentins, indonésiens et qu’il vous sera plus compliqué de trouver un restaurant où vous mangerez local. Nous avons donc profité de cette diversité sans nous formaliser sur des restaurants proposant une cuisine 100% local. On a bien voulu, notamment chez Moeders, endroit très charmant au passage, mais l’expérience n’a pas été concluante. La gérante n’a pas noté notre réservation et nous a quasiment traité de menteurs ! Bref, on aura essayé…. Nous avons continué à flâner près des canaux par un temps magnifique, nous sommes chanceux !

2. A la découverte du marché aux fleurs, du Béguinage, du Vondelpark, du musée Van Gogh et du Quartier Rouge

La seconde journée s’est poursuivit avec la visite de quelques canaux, et nous avons beaucoup aimé flâner dans la capitale et découvrir avec étonnement les grandes fenêtres sans rideaux, les habitants dégustant leur diner sur leur chaise ou un banc devant leur porte d’entrée. On a souhaité continuer le découverte d’Amsterdam à vélo car le mode piéton est plutôt dangereux et prise de tête. Nous n’avons pas cessé lors de la première journée d’être en mode râleur et de pester « ils sont maboules ces vélos », « ils vont trop vites » ou « c’est trop dangereux  » ! Le mieux pour votre sécurité et pour découvrir la ville est de le faire en vélo. Comptez 15 euros par jour pour la location d’un vélo. Et un conseil, ne tentez pas le tandem ! On a voulu essayé, on s’est marré les premières heures mais assez compliqué pour celui qui est derrière et qui subit, c’est le mot !

Nous prenons le chemin, toujours en vélo, du marché aux fleurs ouvert de 10h à 17h. Une déception… même si nous étions conscients de ne pas être dans la saison des tulipes.  A part quelques bulbes et souvenirs florissants, rien de très intéressant mais la visite ne prend que quelques minutes.

A vélo, nous prenons la route vers  le « Beguinage » (Begijnhof), un  bel endroit bien caché où règne une certaine quiétude avec sa cour datant d’environ 1300 entourée de maisons pittoresques où logeaient les béguines. Pour trouver le béguinage, suivez la foule se dirigeant devant une porte en bois !

La pause déjeuner s’impose et après quelques recherches, nous franchissons la porte de chez De Drie Graefjes qui fut un véritable coup de cœur. Vous y trouverez aussi bien des salades, des burgers que de délicieux desserts. Une adresse « coup de foudre » dans laquelle nous avons réitéré nos excès de gourmandise.

Gonflés à bloque ou gonflés tout court après ce copieux déjeuner, direction le Vondelpark. Il s’agit du plus grand parc de la ville, il est très verdoyant avec de nombreux petits lacs où les familles et les jeunes se retrouvent pour un barbecue ou une après-midi en mode « baby shower ». En résumé, nous avons beaucoup aimé flâner dans ce parc très très animé, l’ambiance est à l’image de leur mode de vie, c’est à dire très détendu, à la cool ! Le lieu parfait pour une petite sieste à l’ombre, ce que nous n’avons pas manqué de faire. Ne le loupez pas si vous passez plusieurs jours dans la capitale !

Après cette petite sieste, nous sommes en forme pour découvrir les extérieurs du musée Rijksmuseum pour prendre des photos du fameux I AMSTERDAM. Nous avons fait le choix de visiter le musée Van Gogh plutôt que le Rijksmuseum par manque de temps. Mais ce musée vaut le détour également.

Mais surtout, le musée à ne pas louper est bien le très beau musée Van Gogh, vous retrouverez la plus grande collection au monde du célèbre peintre Vincent Van Gogh. La présentation de la collection permet de suivre chronologiquement le développement artistique de Van Gogh et de retracer toute la vie du peintre. A faire absolument avec l’audio guide (15 euros l’entrée, 5 euros l’audio-guide) pour notamment découvrir davantage le peintre. Comptez environ 2 heures de visite pour prendre le temps de parcourir ce lieu qui nous a beaucoup marqué. Nous sommes ressortis enchantés !

Bon à savoir : l’accès aux musée Van Gogh et Rijksmuseum sont inclus avec la carte I amsterdam City Card.

Pour terminer cette journée bien dense, nous dinons dans un restaurant indonésien, qui sont d’ailleurs légions ici, et nous finissons la journée avec la visite du quartier rouge « Red light District ». Le quartier est très animé en soirée avec les célèbres devantures aux néons rouges où des jeunes et moins jeunes femmes attendent le client.

3. Poursuite de la découverte des Docks, du Palais Royal et la Maison d’Anne Franck

Cette troisième journée est nuageuse, nous décidons néanmoins de rejoindre les Docks à vélo pour découvrir toute la créativité, plutôt cubique, des architectes hollandais. De retour des Docks, nous déjeunons au « CAU Restaurant », un bon restaurant argentin, près du Palais Royal, réputé pour sa viande notamment mais assez chère.

A proximité du Palais Royal, nous décidons de le visiter mais si vous êtes pressé, ne culpabilisez pas de ne pas pouvoir le faire. La visite est intéressante pour découvrir l’histoire de la ville qui fut sous domination française mais sinon rien de très exceptionnel… On se dirige donc vers REE7  pour la pause gourmande qui fut également une très bonne adresse que nous vous conseillons !

Après une petite sieste à l’appartement, nous prenons la direction de la Maison d’Anne Franck. Un conseil, réservez dès que votre voyage est calé, sinon allez y plutôt vers 19h pour éviter d’attendre trop longtempseure ou deux grand maximum. En journée, sans réservation, il s’agit plutôt de 3h voire 4h d’attente ! Armez vous de patience, la visite en vaut vraiment la peine !

4. Pour la fin, on craque une dernière fois chez DE DRIE GRAEFJES

Dernière journée, et donc dernier déjeuner à Amsterdam. Le choix ne fut pas compliqué et surtout unanime, nous retournons chez DE DRIE GRAEFJES ! Nous terminons donc cet article avec quelques images bien gourmandes !

Issu de l’article: https://www.leslovetrotteurs.com/un-week-end-a-amsterdam/

Amsterdam

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire